top of page

Où sont les miracles ?

Je suis quasiment sûr que mon paralytique,

Ne va pas quitter sa charrette et se mettre à sauter.

Je suis persuadé que mon aveugle ou mal entendant,

Ne va pas recouvrer la vue et entendre pendant ce séjour.

Évidemment que le grabataire ne se mettra pas à danser au soir de cette journée.

Et donc, vous allez me dire "Mais pourquoi venir à Lourdes, le dernier miracle remonte à 2008 et il y en eut que 70 en tout !".


Non, j'affirme que les miracles ne sont pas là où on les cherche.

Mais que des milliers d'hommes et de femmes donnent de leur temps, leur sourire, de l'abnégation, de l'amour pour des personnes souvent seules ou délaissées, au corps fatigué, usé, en bout de course, désespérés.

Et ces malades, en ayant ainsi été valorisés, choyés, bichonnés, promenés en bus, en voiturettes, dorlotées, mises au lit, bordées, veillées, elles repartent confiantes, se sachant aimées et n'étant plus seules et ayant à présent beaucoup d'ami(e)s.

Oui, ça peut redonner espoir et guérir l'âme et le cœur, à défaut du corps.

Et parfois, ces personnes sont tellement transformées de l'intérieur, fortement chamboulées, que même le corps suit parfois.

Et là en plus de ces miracles quotidiens, il pourrait en avoir un, surnaturel et inexpliqué.

C'est ça le secret de Lourdes.

20 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page